L’édito de la commissaire

il y a 3 mois

Une invitation à réveiller nos sens et nos consciences

« L’écume des vivants », exposition à ciel ouvert sur le littoral d’Anglet, là où océan, dunes et falaises se marient, cadre naturel exceptionnel et vulnérable, est une invitation à réveiller nos sens et nos consciences alors que les enjeux écologiques occupent une place omniprésente dans nos sociétés.

Notre proposition, à travers un parcours immersif d’œuvres inédites in situ de douze artistes, constitue un poème sensoriel sur la diversité des formes de vie que la création contemporaine, à travers sa multitude de formes et de mediums ainsi que son appel à la sensibilité, l’émotion et l’imaginaire est pleinement à même d’exprimer. Précisément, ce rapport complexe au monde, cet enchevêtrement de l’homme avec la nature que seuls les mots ne suffisent à décrire.

Collectives, efficientes, praticables ou plus contemplatives, surprenantes, évanescentes, les œuvres présentées contribuent à diversifier les approches et les interactions avec le public et à créer de nouveaux espaces de dialogue et d’observation. De nouvelles raisons d’agir aussi.

Il est plus que jamais temps d’éveiller par l’art et le sensible, par la culture, à la richesse menacée de la nature. Le Littoral d’Anglet et la biennale deviennent ainsi un condensé spatial et temporel de cette expérience et de ce dialogue entre diversité naturelle et culturelle.

Lauranne Germond, COAL, commissaire de l’exposition